Soins de Santé Primaires en Milieu Rural

  • Partager cet article Facebook Twitter Google + LinkedIn Email

2.123 femmes en âge de procréer adhèrent aux méthodes contraceptives modernes avec l’appui du PMNS-PF au KASAÏ

lundi, 13 novembre 2023 12:48

KASAÏ : 2.123 femmes en âge de procréer adhèrent aux méthodes contraceptives modernes avec l’appui du PMNS-PF

Améliorer l’utilisation des services de planification familiale grâce à la stratégie mobile de l’offre des services de planification familiale, oui c’est possible.

« Chez nous on ne peut jamais planifier la naissance, disaient nos ancêtres, déclare un habitant de Tshikapa, l’une des 18 zones de santé du Kasaï, en République Démocratique du Congo, où le taux de fécondité est très élevé ».

Avec un taux de fécondité de 7,8 enfants par femme en moyenne, la Province du Kasaï connaît un taux de fécondité parmi les plus élevés de la République Démocratique du Congo, bien au-dessus de la moyenne nationale de 6,2. Pour les adolescentes de 15 à 19 ans, cette fécondité est également élevée dans cette province, à 141 pour 1000, dépassant la moyenne nationale de 109. Environ une adolescente de 15 à 19 ans sur trois (31.2%) a déjà commencé sa vie procréative, soit ayant déjà eu une naissance vivante (22,8%) ou étant enceinte d’un premier enfant (8,4%). (MICS 2018).

Il sied de noter que les Us et coutumes voire les normes sociales, les habitudes et certaines croyances religieuses (Dieu a dit « soyez féconds, multipliez, remplissez la terre… », un couple ne peut jamais planifier sa naissance d’après les ancêtres, tu peux devenir stérile, la prédisposition au développement du cancer empêche aux gens de se reproduire et remplir la terre …) constituent une barrière non négligeable à l’utilisation des services de Planification Familiale dans cette province.

Eu égard à ce qui précède, l’augmentation des nouvelles inscrites au service de la Planification Familiale dans le Kasaï reste un défi majeur à surmonter.

Dans le cadre du Projet Multisectoriel de Nutrition et de Santé, volet Planification Familiale au Kasaï « PMNS-PF/Kasaï, mis en œuvre par le groupement SANRU-PATHFINDER avec le financement de la Banque Mondiale à travers l’Unité de Gestion du Programme de Développement du Système de Santé (UG-PDSS), une série d’innovations est préconisée dans cette province pour susciter la demande et offrir des services de planification familiale de qualité, parmi lesquelles, nous citons « la stratégie mobile pour l'offre des services PF aux populations mal desservies».

Cette stratégie a été organisée dans 3 Zones de Santé urbano-rurales de la ville de Tshikapa (Kalonda Ouest, Kanzala et Tshikapa), dans la Province du Kasaï.

Précédée d’ un briefing des acteurs pendant 1 jour, la stratégie mobile a été  réalisée avec l’implication des 15 prestataires communautaires (Distributeurs à Base Communautaires et Relais Communautaires issus de Cellules d’Animation Communautaire) et 15 prestataires cliniques en PF (les chargées de planification familiale et les sage-femmes des Etablissements de Soins de Santé, appuyés par le PMNS-PF Kasaï, sous la supervision de 3 membres des équipes cadres de 3 Zones de Santé précitées et de l’accompagnement de 3 cadres de la coordination provinciale du Programme National de Santé de la Reproduction, pendant 5 jours.

A l’issue de cette intervention, les résultats ci-après ont été obtenus :  

  • 886 personnes dont 3.483 femmes et 1.163 adolescents de moins de 20 ans ont reçu une information concise sur la planification familiale et la disponibilité des services gratuits de l’offre des méthodes contraceptives modernes ;
  • D’elles, 2.123 clientes ont adhéré aux méthodes contraceptives, parmi lesquelles 1.189 nouvelles acceptantes dont 249 ont moins de 20 ans, 481 nouvelles acceptantes en post partum et 191 cas de renouvellement dont 13 de moins de de 20 ans.

Il convient de noter que cette activité a également permis de documenter des bonnes pratiques organisationnelles (l’implication des Cellule d’Animation Communautaires redynamisées pour la Communication pour le Changement Social et de Comportement et la prise en compte des sage-femmes dans la prestation clinique, etc.) qui seront appliquées dans d’autres Zones de Santé.

2342238